Le jardin des lectures

Le jardin des lectures

Lecture, cinéma
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionLecture - EvasionLes écrits de Raphaël

Partagez
 

 Marc Agapit - Greffe mortelle

Aller en bas 
AuteurMessage
Carrie59
Scorpion
Scorpion
Carrie59

Messages : 33635
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 50
Localisation : Nord

Marc Agapit - Greffe mortelle Empty
MessageSujet: Marc Agapit - Greffe mortelle   Marc Agapit - Greffe mortelle Icon_minitimeDim 5 Oct - 16:59

Marc Agapit - Greffe mortelle Greffe10

Issu du recueil de 4 romans :

Marc Agapit - Greffe mortelle La_byt11

Résumé (ou plutôt extrait) :
Maman a demandé :
— Qu'avez-vous vu ?
— Quelque chose comme un corps qui flottait dans l'air.
— C'était peut-être un fantôme ?
— Vous avez eu un enfant mort, madame ? Maman n'a pas répondu. Puis elle a dit :
— Pourquoi demandez-vous cela ?
— Parce qu'on dit que les enfants morts continuent parfois à vivre dans leur famille, sans se faire voir.

Mon avis :
J’ai beaucoup aimé ce roman avec des personnages tous plus étranges et cinglés les uns que les autres, surtout Charles, qu’on a du mal à cerner, et un certain docteur affublé d’une perruque, une fausse barbe, d’un faux nez, … Pour la 1ère fois depuis que je lis du Agapit, arrivée à la fin du livre, j’ai du revenir au début du livre pour relire un certain passage. Et c’est en relisant ce fameux passage que j’ai saisi le sens réel de cette fameuse « greffe » et tout a été clair. C’est très subtil. Encore en très bon roman d’Agapit.

______________________
Marc Agapit - Greffe mortelle Banniz10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Marc Agapit - Greffe mortelle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marc Agapit - L'appel de l'abîme
» Marc Agapit - Monsieur Personne
» Marc Agapit - Piège infernal
» Marc Agapit - Ecole des monstres
» Marc Agapit - Guignol tragique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le jardin des lectures :: Livres :: Policier-Thriller-
Sauter vers: